Carte Bateau - Examen et permis de bateau en ligne
Examen et permis de bateau en ligne
Agréé par Transports CanadaAgréé par Transports Canada
My Profile Previous Search Close
FacebookGoogle+TwitterLinkedInEmailAddthis

Limites du conducteur, de l'embarcation et de l'environnement météorologique

Connaître les limites du conducteur et de son embarcation

Il est important d’être conscient de ses capacités lors d’une balade sur l’eau. Le conducteur doit se fier à son expérience et à l’ensemble de ses compétences pour savoir s’il a les qualités requises pour naviguer sur le plan d’eau en toute sécurité. De plus, il doit tout autant connaître les limites de l’embarcation qu’il conduit et se rappeler que chaque embarcation est différente et réagit différemment sur l’eau. Une embarcation plus grosse a besoin d’un plus long temps de freinage.

Surveiller les conditions de navigation

Les conditions météorologiques et l’état des eaux jouent un rôle important en ce qui concerne la sécurité de tous sur l’eau. Avant de partir, toujours s’assurer de consulter les prévisions récentes de la météo, de comprendre ce qu’elles signifient et de connaître les facteurs locaux (comme la topographie) qui peuvent faire en sorte que les conditions météorologiques diffèrent des conditions prévues. Les gens qui connaissent bien la région constituent la meilleure source pour obtenir cette information.

Il y a plusieurs façons de prendre connaissance des conditions météorologiques. Si vous avez un VHF marine, vous aurez accès à la météo partout sur le plan d'eau. Vous pouvez aussi regarder la télévision, internet ou la radio pour vous informer avant d'aller faire une excursion sur l'eau. 

Comme les orages d’été peuvent surgir rapidement et subitement, il faut toujours rester aux aguets et surveiller les changements dans l’environnement. Si le ciel commence à s’assombrir et à s’ennuager et si les conditions changent rapidement, il faut le voir et aller se réfugier dans un endroit protégé. La vérification au préalable des cartes marines et instructions nautiques publiées et actualisées par le Service Hydrographie Canadien permettra de savoir où trouver refuge en cas de besoin.

La visibilité réduite

En cas de brouillard ou de visibilité réduite, il faut toujours réduire la vitesse de croisière. La capacité à repérer les embarcations environnantes étant diminuée, il sera difficile d’arrêter à temps si un obstacle se présente.

Les coups de vent

À certains endroits, il peut y avoir des coups de vent violents dus à la géographie du territoire. Lors d’une sortie sur un nouveau plan d’eau, il est important de s’informer auprès des gens qui y naviguent régulièrement pour être à l’affût de ces informations.

Vagues et courants

À certains endroits, les vagues peuvent devenir grosses très rapidement, particulièrement sur les plans d’eau où les vagues ont beaucoup de distance pour se former comme les Grands Lacs ou bien le fleuve St-Laurent. Il faut se diriger loin des zones de rapides ou de courants afin d’éviter les risques possibles de chavirement.

Des débris

Finalement, il se peut qu’à la suite de fortes pluies ou de crues d’un cours d’eau, des débris comme de gros morceaux de bois provenant du littoral se retrouvent sur l’eau et deviennent un danger. Il faut toujours être à l’affût des débris qui flottent sur l’eau en gardant une veille constante sur le plan d’eau.

Veille visuelle et auditive

Retour à la page d'accueil du cours nautique

CarteBateau.com, la façon la plus simple et la plus intéressante de faire votre examen de bateau en ligne et d'obtenir votre permis de bateau!