Carte Bateau - Examen et permis de bateau en ligne
Examen et permis de bateau en ligne
Agréé par Transports CanadaAgréé par Transports Canada
My Profile Previous Search Close
FacebookGoogle+TwitterLinkedInEmailAddthis

Situations d'urgence: Homme à la mer, Chavirement, Echouement

Si vous tombez dans l'eau :

Chavirement

  • gardez vos vêtements ;
  • grimpez sur le bateau ou sur tout objet flottant afin de vous maintenir hors de l’eau si possible;
  • groupez-vous ensemble si vous êtes deux ou plusieurs ;
  • si vous êtes seul, adoptez la position foetale afin de garder le maximum de chaleur aux organes vitaux ;
  • si vous êtes en groupe, assurez-vous de la présence de chacun.

Les mesures à prendre suite à un chavirement ou bien à un échouement: 

Chavirement l homme à la mer

  • enfiler les vêtements de flottaison individuels ou les gilets de sauvetage;
  • demeurer à proximité de l’embarcation selon les circonstances;
  • vérifier le nombre de personnes qui se trouvaient à bord afin de s’assurer de la présence de chacun;
  • utiliser ou montrer des signaux traduisant la détresse et le besoin de secours, selon le cas.

Panne du moteur:

En cas de panne mécanique ou incendie, voici les mesures à prendre à bord d’une embarcation de plaisance, selon les circonstances:

  • modifier la vitesse de l’embarcation selon les circonstances;
  • mouiller l’ancre pour empêcher l’embarcation de dériver;
  • faire enquête sur le problème;
  • corriger la situation, dans la mesure du possible;
  • au besoin, utiliser ou montrer des signaux traduisant la détresse et le besoin de secours, selon le cas.

L’opérateur d’une embarcation de plaisance se doit d’effectuer un entretien périodique de tout son équipement nautique de façon à ce que tout fonctionne adéquatement réduisant ainsi la probabilité de défaillance.

Homme à la mer:

homme à la mer sauvetage

Lorsqu’une personne constate qu’une autre est tombée par-dessus bord, elle doit :

  • donner l’alerte et elle devient immédiatement la vigie, c’est-à-dire, qu’elle ne doit pas quitter des yeux la personne qui est tombée par-dessus bord;
  • une autre personne lance une bouée de sauvetage munie d’une ligne d’attrape flottante;
  • le conducteur de l’embarcation doit demeurer à proximité de la personne naufragée, tout en ralentissant;
  • il approche la personne en demeurant sous le vent;
  • il ferme les moteurs;
  • il récupère la personne à la mer à l’aide de l’échelle ou d’un harnais.

Pour assurer la sécurité de chacun des membres de l’équipage d’une embarcation, il est important d’informer les personnes à bord de l’emplacement du matériel de sécurité, des tâches à accomplir en cas d’urgence et du mouvement de l’embarcation. De plus, il est très important de pratiquer les procédures de sauvetage afin que chacun des passagers en obtienne une parfaite maîtrise. Dans le cas d’un éventuel besoin, les chances de survie de chacun seront grandement accrues.

Vider l'eau d'un bateau

Premièrement, il est important d’écoper ou de pomper l’eau afin de localiser d’où provient cette infiltration d’eau. Une fois que la source d’entrée d’eau est découverte, il importe de réparer le bris de façon à arrêter l’infiltration d’eau. S’il s’agit d’un passe-coque sous l’eau, un bouchon quelconque (morceau de bois) doit être utilisé afin de fermer l’ouverture. Si le trou est juste sur la ligne d’eau, il faut donner de la gîte (inclinaison du bateau) au bateau afin d’émerger la fissure. Lorsque la fuite d’eau est colmatée, il importe de vidanger l’eau du bateau en utilisant la pompe de cale ou les écopes. Si, en dépit de tous les efforts, l’eau s’infiltre toujours dans le bateau, et ce, de façon à mettre la vie du conducteur et des passagers en danger, il faut demander de l’aide en utilisant le canal 16 «Mayday» et/ou en utilisant des fusées pyrotechniques.

L’opérateur d’une embarcation de plaisance devrait avoir à bord, en tout temps, les outils et le matériel nécessaires à la réparation de la coque. Une réparation temporaire assure un délai suffisamment long pour se rendre sur la rive et permet ainsi d’éviter l’envahissement.

Survie en eau froide:

  • Porter un VFI ou un gilet de sauvetage homologué au Canada. Sans lui, une énergie précieuse sera perdue à essayer de garder la tête hors de l’eau.
  • Si possible, grimper sur un objet flottant proche pour sortir de l’eau la plus grande partie possible du corps.
  • Limiter la perte de chaleur en croisant les bras serrés sur la poitrine et en relevant les cuisses près des bras (position fœtale).
  • En groupe, se blottir les uns contre les autres pour que les côtés du torse se touchent, en entourant avec les bras la partie médiane ou inférieure du dos et en entrecroisant les jambes.
  • Se protéger en portant un VFI ou un gilet de sauvetage ainsi que plusieurs couches de vêtements secs légers et une couche extérieure imperméable ou étanche au vent.

Il existe une grande variété d’autres vêtements qui peuvent vous offrir une protection supplémentaire contre l’hypothermie, notamment :

Vêtement isothermique

  • une combinaison de flottaison ou de survie recouvrant tout le corps;
  • un survêtement de travail de protection contre les intempéries;
  • un VFI offrant une protection thermique;
  • une combinaison étanche à utiliser avec un vêtement de flottaison et une doublure thermique;
  • une combinaison isotherme à utiliser avec un vêtement de flottaison, combinaison qui emprisonne et chauffe l’eau en contact avec le corps;
  • une combinaison d’immersion à utiliser dans des conditions extrêmes au moment de l’abandon de l’embarcation (en général réservé à une utilisation en haute mer).

Retour à la page d'accueil du cours de sécurité nautique

CarteBateau.com, la façon la plus simple et la plus intéressante de faire votre examen de bateau en ligne et d'obtenir votre permis de bateau!