Carte Bateau - Examen et permis de bateau en ligne
Examen et permis de bateau en ligne
Agréé par Transports CanadaAgréé par Transports Canada
My Profile Previous Search Close
FacebookGoogle+TwitterLinkedInEmailAddthis

Planches à pagaie (Paddleboards)

Planche à pagaie

Transports Canada, à l’instar de la Garde côtière des États Unis, classe les planches à pagaie (position debout) comme des bâtiments à propulsion humaine lorsqu’elles sont utilisées aux fins de navigation. Lorsqu’elles sont utilisées dans les zones de déferlement pour faire du surf ou dans les zones de plage réservées à leur utilisation (par exemple, la plage Jericho à Vancouver), ces exigences ne sont pas en vigueur. Lors d’un voyage ou d’un parcours, comme une traversée de groupe ou une excursion en solitaire, elles sont considérées comme un moyen de navigation.

En tant que bâtiments à propulsion humaine, les planches à pagaie (position debout) sont assujetties à toutes les exigences sur l'équipement de bord exigé, y compris les gilets de sauvetage. Il doit y avoir à bord un gilet de sauvetage ou vêtement de flottaison individuel (VFI) homologué au Canada, et il doit être possible de s’en servir immédiatement. Il existe plusieurs types de vêtements de flottaison individuels faciles à utiliser, comme des dispositifs de flottaison gonflables portés à la ceinture (choix prisé des rameurs de compétition, qui ont peu d’espace et doivent faire un vaste éventail de mouvements) ou des vestes de pagaie discrètes.

De nombreuses demandes ont éré reçues en vue d’envisager la possibilité d’utiliser une lanière de sécurité au lieu d’un VFI, mais Transports Canada ne reconnaît pas la combinaison d’une lanière de sécurité et d’une planche à pagaie comme un dispositif de flottaison. Le Ministère a reçu bon nombre de demandes d’information provenant d’amateurs de planches à pagaie concernant la section 4 (Équipement de sécurité de substitution) du Règlement sur les petits bâtiments. Cette section vise à prévoir des exemptions pour des articles semblables, par exemple pour permettre aux unités maritimes de la police d’utiliser des vêtements de flottaison individuels tactiques ou pour permettre aux petits bâtiments commerciaux affrétés de transporter à bord des vêtements de flottaison individuels à flottabilité élevée au lieu des gilets de sauvetage pour petites embarcations.

Transports Canada appuie l’utilisation d'une lanière de sécurité, mais estime que cette dernière ne remplace pas le gilet de sauvetage ou le vêtement de flottaison individuel.

Équipements de sécurité nautique nécessaire par grosseur et type de bateau